Interview pour le magazine management

Interview pour le magazine management

Le dossier pour lequel j’ai été interrogée porte sur les reconversions-passions, ces changements professionnels que l’on réalise pour se rapprocher de ses idéaux. Exercer sa passion peut être des plus épanouissant mais en vivre s’avère parfois relever du challenge. Parmi les personnes que j’ai interrogées dans le cadre de ma recherche sur les ruptures intentionnelles de carrière, j’ai rencontré d’anciens cadres qui ont justement décidés de créer une entreprise a partir d’une passion qu’ils exerçaient en tant qu’activité extra-professionnelles lorsqu’ils étaient salariés. Professeur de yoga, caviste, micro-éditeurs… ces activités qui leur ont pourtant procuré du sens comme hobbies peuvent soudain devenir un non-sens lorsqu’elles sont exercées en tant qu’activité principale. Dans le cas où l’on travaille davantage sans être capable de tirer une rémunération descente, on en vient rapidement à se poser la question du bien fondé de son changement professionnel. En effet, le sens au travail se trouve à la fois dans les activités et les missions exercées mais aussi dans la reconnaissance et notamment financière que l’on peut en retirer.