A propos

Elodie Chevallier, Ph.D.

Chercheuse-Consultante

Un mix de compétences RH et d’expertise scientifique

Durant 15 ans, j’ai occupé différentes responsabilités dans le domaine des Ressources humaines (gestion de carrière, formation, recrutement). J’ai notamment accompagné des cadres dans leur mobilité professionnelle (en cabinet de conseil, en entreprise privée et dans le secteur public). J’ai été interpelée par le nombre de personnes qui avaient jusqu’à présent mené une belle carrière et qui, brusquement voulaient tout changer pour se tourner vers des métiers davantage « porteurs de sens ». Parce qu’ils ne se reconnaissaient plus dans leur organisation, parce qu’ils ne voyaient plus la finalité de leur activité, ils ne voyaient comme issue qu’un changement professionnel radical. J’ai alors voulu en savoir plus sur ce phénomène et prendre du recul sur les pratiques RH et leurs effets sur les individus. C’est ce qui m’a conduit à faire un doctorat à l’Université de Sherbrooke (Canada).

Ma recherche a porté sur les ruptures intentionnelles de carrière des cadres souhaitant redonner du sens à leur vie professionnelle. A partir d’une enquête auprès de ceux qui ont « sauté le pas », j’ai identifié les principaux motifs de perte de sens au travail (individuels et collectifs), j’ai mis en évidence le processus de perte progressive de sens avec ses différents stades et j’ai proposé des leviers d’action qui permettraient de redonner du sens au travail de manière individuelle et collective.

J’ai ensuite mené une recherche visant à comprendre comment les nouvelles formes de travail digitalisées (flex office) pouvaient favoriser la collaboration entre les salariés. J’ai ainsi identifié les freins et les facilitateurs dans la mise en place de modes de travail collaboratifs.

Aujourd’hui, je mets mon expertise en sciences sociales au profit des individus et des organisations qui souhaitent évoluer vers plus de sens au travail.

Mes publications :

Chevallier, E. et Coallier, J.C. (à paraître). Nouveaux modes d’organisation : freins et facilitateurs dans l’implantation d’une culture de cooperation. Actes du colloque de l’AIPTLF. Bordeaux

Chevallier, E., Cocandeau-Bellanger, L. (2018) Les cadres en quête de sens : une nouvelle problématique d’orientation. Education Permanente, numéro thématique : le conseil en évolution professionnelle.

Chevalier, E., Durette, B., & Bugnicourt, A. (2018). Docteur mais pas chercheur : quels usages et représentations des compétences scientifiques et transversales?. TransFormations, (15-16).

Chevallier, E. (2017). Les ruptures intentionnelles de carrière chez les cadres français : description d’un processus. Orientation Scolaire et Professionnelle, numéro thématique : les reconversions professionnelles : processus psychologiques contextes et dispositifs d’accompagnement

Chevallier, E. (2016). Redonner du sens à sa vie professionnelle par une rupture intentionnelle de carrière chez des cadres français au mitan de la vie. Thèse de doctorat en éducation, Université de Sherbrooke, Québec.